COMMUNIQUÉ : Le Grand Oral de Florian Philippot

Communiqué de presse
Sciences Po TV / La Péniche

Blocage de Sciences Po suite à la venue de Florian Philippot

Sciences Po TV et La Péniche, au nom du Grand Oral, ont le regret d’annoncer l’annulation de la conférence de Florian Philippot qui devait se tenir à Sciences Po.

Le vice-président du Front national devait rencontrer des étudiants pendant 2h, dans le cadre d’un débat contradictoire – un échange de 30 minutes était prévu avec Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, puis 30 minutes de questions-réponses avec les étudiants.

La venue de Florian Philippot est annulée à cause d’une mobilisation de groupuscules militants, composés d’une trentaine de membres, qui ont décidé d’empêcher que le débat ait lieu.

Nous regrettons que 30 militants décident de prendre en otage un corps étudiant de 14 000 personnes, et un amphithéâtre de 500 places, au nom d’un combat contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie que par ailleurs nous respectons.

Ce n’est pas l’idée que nous nous faisons du débat public. Depuis un an et demi, nous avons à cœur de faire vivre le débat d’idées, à Sciences Po : Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Michel Sapin, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg et bien d’autres ont été nos invités.

A quel titre un parti autorisé, représentant près de 30% des voix aux dernières élections, ne pourrait entrer à Sciences Po ? Au nom de quelle vision de la démocratie une infime minorité d’étudiants bloquent le débat ? Sciences Po serait donc le seul endroit en France où Florian Philippot ne pourrait pas s’exprimer – alors qu’il est invité dans tous les médias, et organise des meetings dans la France entière ?

L’annulation de ce débat n’aura qu’une incidence : renforcer le discours anti-élite des militants et des élus du Front national, qui pourront donc répéter à l’envi que Sciences Po bâillonne la démocratie.

Les groupuscules militants aboutissent donc au résultat inverse : non pas combattre les idées du Front national, mais les accréditer.

Pour notre part, nous continuerons, au Grand Oral, à Sciences Po TV et à La Péniche, à faire vivre le débat d’idées, et à inviter toutes les tendances qui composent la vie politique française.